Des outils (numériques) et des cadres RH : ça innove ou ça va innover ?

imagen blog meta4

Les RH n’échappent pas à la règle. 71% des cadres (tous métiers confondus) ont dores et déjà introduit dans leur activité quotidienne des outils (applications) informatique que leurs entreprises ne leur fournissent pas. Allusion aux outils de mobilité ? Aux solutions de collaboration ? Aux outils de communication privée et « pro » ? Le phénomène BYOD (Bring your own device), largement médiatisé, gagne du terrain.

 

Selon la récente étude Markess International qui s’est penchée sur le sort de la fonction RH à cet égard, 61% des décideurs RH du panel (une centaine de personnes) estiment leur équipement insuffisant (en termes de fonctionnalités) face aux exigences de leurs missions actuelles. (Etude sur les “Solutions en réponse aux nouveaux enjeux RH : Réseaux sociaux, dématérialisation, applications mobiles, 2012-2014″)

 

Le diagnostic est sévère. Mais prometteur, car indiquant en même temps le degré actuel d’implication des DRH. Désormais, l’on sait mieux ce que l’on veut. Et on sait mieux le dire expressément.

 

Selon le panel interrogé par le cabinet Markess, les SIRH couvrent la demande en termes de gestion administrative et celle de la paie, mais les DRH en veulent plus. Plus de technologies, plus innovantes, permettant, par exemple de répondre aux défis de la gestion des talents ou de la prise en compte des risques psycho-sociaux. L’inventaire des solutions potentielles dressé par Markess est large. (Un schéma vaut mieux qu’un long discours, à consulter ici) . Ou ci-après si l’on garde le schéma.

 

De cet exercice de type « état de l’art », tiré des réponses d’une centaine de cadres RH d’une part, et d’autant de décideurs d’entreprises d’autre part, il ressort de plus un certain décalage entre les priorités que se donnent les RH et les souhaits des managers (outils collaboratifs, outils facilitant le nomadisme).

 

Selon l’analyse de Markess, une conclusion majeure s’impose. Sans doute, les cadres RH veulent-ils dépasser les missions administratives auxquelles ils s’estiment trop souvent cantonnés. Mais s’ils sont conséquents, ils ne devraient s’en prendre qu’à eux-mêmes. A eux de faire l’article -auprès de leurs dirigeants- pour des actions et des projets innovants qui les impliquent. Et sur lesquels leurs collègues managers des autres fonctions les attendent au tournant. Chiche !

 

Technologies RH

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

2 comments on “Des outils (numériques) et des cadres RH : ça innove ou ça va innover ?

  1. Thomas CHARDIN   said:

    Sur l’utilisation du numérique par les salariés en particulier et les Français en général, cf également les résultats de l’étude “Les Français et le nouveau monde numérique” de TNS-SOfres pour l’INRIA, et l’infographie associée sur http://www.tns-sofres.com/points-de-vue/A5AC8D8732DB4E37B92FFC4BCC8B6335.aspx

  2. Marie   said:

    Merci Thomas pour cette intéressante analyse du comportement des français vis à vis du numérique.

    Faites le test et découvrez quel utilisateur du numérique êtes vous : www.inria.fr/lesfrancaisetlenumerique/appli …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML tags are not allowed.