Réforme des retraites : la polémique !

imagen blog meta4

Le projet de réforme des retraites est lancé. Le projet de loi déposé Mardi 16 juin 2010 fait déjà débat. La proposition énoncée par le gouvernement pour réduire le déficit de l’état recule notamment l’âge de départ légal à la retraite de deux ans. La loi sera appliquée à compter du 1er juillet 2010. 

Le gouvernement a opté pour un système de retraite évolutif :

  • L’âge légal de départ à la retraite de chaque salarié né après 1951 sera prolongé de 4 mois par an jusqu’en 2018.
  • La retraite à taux plein passera de 65 à 67 ans en suivant le même procédé.
  • La durée de cotisation sera rallongée à 41 ans en 2012.

Cette mesure appliquée à tous les travailleurs du secteur privé comme du secteur public fait déjà polémique. Six syndicats ont d’ores et déjà appelé à la grève ce jeudi 24 juin 2010. Pour rappel, la dernière loi avait réduit l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans en 1982.  

Parmi les autres mesures annoncées, le gouvernement indique la prise en compte de la pénibilité du travail. Les travailleurs atteints d’une maladie grave liée à leur activité et ceux ayant débuté leur activité avant 18 ans bénéficieront d’un départ anticipé. Ils pourront partir avec une retraite à taux plein.

Autre point montré du doigt, celui de l’emploi des séniors. Les 55-64 ans en France possèdent l’un des taux d’emploi les plus bas en Europe. Le projet de réforme comporte  donc la mise en place d’un dispositif d’aide à l’embauche pour les plus de 55 ans. Cette aide à l’embauche financée par l’état est destinée aux employeurs signant un CDI ou un CDD de plus de six mois avec un sénior de plus de 55 ans.

Remise en cause également du taux de cotisation des fonctionnaires. Le projet prévoit de l’aligner progressivement sur celui des travailleurs du secteur privé. Cette réforme s’appliquera sur une durée de 10 ans. Chaque année, le taux de cotisation des fonctionnaires augmentera de 0.27% pour finalement atteindre celui du secteur privé. Grâce à cette augmentation du taux de cotisation, un fonctionnaire et un travailleur du secteur privé à salaire égal auront un effort contributif égal.

La polémique lancée par ce projet de loi est unique, car la retraite à 60 ans représente pour beaucoup de Français l’une des grandes avancées sociales des années 90. Cependant, la France n’est pas la seule à réformer son système de retraite. Tous les pays de la zone euro sont concernés. L’Allemagne et l’Espagne prévoient même de faire passer l’âge légal de la retraite à 67 ans au fil des années.

Tous ces changements fondamentaux devraient permettre d’atteindre un équilibre budgétaire du régime des retraites d’ici à 2018. La population française vieillissant, le financement de l’Etat ne cesse d’augmenter. Cette réforme pour le moins impopulaire, reste la solution trouvée par le gouvernement pour faire face au déficit du régime des retraites.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML tags are not allowed.