Organisation: le télétravail, ça ne s’improvise pas

imagen blog meta4

Voilà un guide bien utile, diffusé gratuitement en ligne, où sont reprises, en une vingtaine de pages, les informations essentielles pour ceux et celles (DRH et employeurs y compris) qui s’intéressent au télétravail.

Tout y est, en condensé, étayé par la pratique. Pour preuve: il est issu de l’expérience d’une communauté de télétravailleurs, animée notamment par Xavier de Mazenod depuis un village de Basse Normandie (Orne). Echange d’expériences et d’informations qui fait l’objet du site zevillage.net.

Ce petit «guide du télétravail» (à télécharger ici) , rédigé à la demande de la CCI du Gers et financé notamment par des fonds européens, couvre aussi bien l’aspect réglementaire (à l’échelle de l’Europe et de la France) et les exemples d’accords d’entreprise et d’avenants au contrat de travail, que la panoplie d’outils (logiciels) du télétravailleur-type (outils pour la plupart gratuits, ce qui ne gâche rien). En passant par la palette (de plus en plus étendue!) des métiers concernés, ou les risques et pièges à éviter, ou encore les diverses formes du télétravail.

Car loin d’être cantonnée à l’image classique du travail au domicile, cette modalité s’est nettement diversifiée (nomadisme, co-working, travail collaboratif, travail pendulaire, travail dans un lieu-tiers) sans pour autant que la France ne comble son retard en la matière.

En gros, l’Hexagone compterait deux fois moins d’adeptes (occasionnels ou réguliers) du télétravail que la moyenne européenne. Les préjugés ont la vie dure. Et c’est précisément pour les déjouer que ce genre de vademecum, simple, clair et concis (24 pages tout habillé!) est bienvenu.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

One comment on “Organisation: le télétravail, ça ne s’improvise pas

  1. Xavier   said:

    Merci de la citation Johanna. En effet, il y a du boulot pour convaincre les managers et les DRH des bénéfices du travail à distance.

    Mais on sent un frémissement dans le bon sens : les choses changent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML tags are not allowed.