Recruter sans CV: une méthode qui séduit les grandes entreprises

imagen blog meta4

Auchan, Danone, Areva, Veolia, Konica-Minolta: telles sont les entreprises pionnières qui ont recours au service proposé depuis peu par l’APEC (agence pour l’emploi des cadres) pour recruter des cadres commerciaux, des ingénieurs ou des chefs de rayon sans passer par le filtre de l’examen des CV et des lettres de motivation.

L’idée à la base de ce service est de miser sur les compétences des candidats plus que sur le diplôme ou sur l’expérience. Et de remettre ainsi en cause les réflexes traditionnels qui conduisent le plus souvent à ne recueillir que des candidatures formatées et à recruter des clones. En filigrane, également, l’objectif de diversification des sources de candidatures et de refus de la discrimination à l’embauche.

Concrètement, l’entreprise et l’équipe d’accompagnement de l’Apec préparent ensemble une description précise des compétences requises par le poste ouvert à l’embauche. L’offre d’emploi est ensuite postée en ligne, accompagnée d’un questionnaire reprenant, en 20 à 30 items, cette définition de l’emploi, tant en termes de savoir-faire opérationnels, que de capacités de management, ou de compréhension du contexte de l’entreprise. En répondant à ce questionnaire, le candidat n’a pas besoin de mettre en avant son bagage de diplômes ou d’expériences. Il a libre cours pour s’exprimer sur ses compétences face à celles réclamées par l’annonce.

«Des mises en situation permettent aux recruteurs d’évaluer sa motivation et sa capacité à se projeter réellement dans le poste», précise le service concerné de l’Apec.

Mis en pratique par l’Apec, d’abord en interne pour les besoins de recrutement de son département études, puis avec Auchan, au début de l’année 2010, pour une campagne d’embauche de chefs de rayon, le service «Recruter sans CV» a fait ses preuves auprès d’entreprises désireuses de s’engager concrètement dans une démarche de diversité. Mettre les compétences en exergue dans l’offre d’emploi permet, selon les consultants de l’agence, de procéder sur la base d’un échange plus riche d’informations qu’à partir du seul CV, même complété par une lettre de motivation trop souvent biaisée.

Une exigence cependant: l’approche «sans CV» passe par la préparation d’un questionnaire ad-hoc, qui suppose d’y consacrer un peu plus de temps qu’une description standard. Ce qui ne devrait guère arrêter ou constituer un frein pour les entreprises ayant une gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences digne de ce nom. Selon l’Apec, plusieurs grandes entreprises seraient intéressées et examinent actuellement la possibilité d’inclure cette démarche dans leur dispositif de recrutement.

Rédigé par Johanna Dray

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

One comment on “Recruter sans CV: une méthode qui séduit les grandes entreprises

  1. Guillaume Clairmont   said:

    Enfin, j’ai moi même été recruté sur ce principe sans le savoir, un peu déroutant car lorsque l’on n’est pas au courant de cette méthode on a du mal à évaluer l’issue de l’entretien.
    J’ai pu ensuite recruté toute mon équipe sur cette méthode et le résultat est probant avec des collaborateurs en parfaite correspondance avec le poste.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML tags are not allowed.